Page d'accueil

Arts Vivants

Arts Plastiques

Auteur

 

"Butoh : shades of darkness" ed. Shufunotomo LTD, Japan. (1988 et 1991, en anglais)

Album historique réalisé avec Jean Viala, introduction du prof. Jacob Raz.
Premier ouvrage de référence sur l'histoire du Butoh.

Sont représentées dans ce livre toutes les troupes majeures et les solistes qui ont contribué à la création et à l’élaboration de ce courant de danse.

Des centaines d'images et des textes inédits, des années 60 aux années 80, jalonnent le livre.

Au gré des rencontres, Nourit a mis sur le divan de la question : "comment vit-on avec la conscience qu'un jour on va mourir" les mortels suivants
Henri Bulawko
Ginette Raimbault
Sogyal Rimpoche
Sylvie-Anne Goldberg
Françoise Verny
Patrick Levy
Alessandro Jodorowsky
Jean Luc Nancy
Guy Mazars
Werner Lambersy
Charlotte Herfray
Marie de Hennezl
André Chouraqui
Archie Fire Lame Deer


 


"Le courage de vivre pour mourir" ed. du Relié, 2000, en poche chez Albin Michel en 2002.

Comment des êtres en bonne santé s'arrangent-ils avec l'idée qu'un jour ils vont mourir. Questions sur la finitude, le trépas, la mort de l'autre, la sienne propre. Cet ouvrage est la synthèse de rencontres avec des êtres choisis au hasard des lectures et des coïncidences dans le but de recueillir des paroles pour un projet d'installation artistique, une mise en espace visuelle et sonore, qui a eu lieu en 1997 au CinéBal à Strasbourg. Le succès et l'intérêt porté par le public à cette œuvre a motivé la réalisation écrite de cet ouvrage.

 

Dance Research Journal, Judy Mitoma - University of California - L.A. 1989 (traduit de l'anglais)

[...] "La série de photographies très sensibles, réalisées par la maître d'oeuvre de l'ouvrage, Nourit Masson-Sékiné, date des années 80.
Son travail représente un tiers environ des photos de cet album. Attentive à son sujet, elle a su le servir sans y projeter son ego. Aussi, "Butoh shades of darkess" offre un reportage des plus clairs sur l'histoire de cette forme de danse révolutionnaire.
Cette présentation, des plus honnêtes, illustre bien la réelle compréhension de l'auteure pour son sujet et son respect pour les danseurs."


"Revues des sciences sociales" UMB n°28 - prof. Guy Mazars, 2001

"Le courage de vivre pour mourir": un titre qui appelle à la réflexion. Comme un hommage à l'altérité, l'auteure restitue en substance par des impressions, par des questions nées de l'échange, ou parfois, par associations d'idées, avec humour et dérision, ce que chaque rencontre fait naître dans l'esprit.

Et la postface dévoile un pan de l'artiste mais peut-être aussi la nature de la turbulence qui anime l'artiste en général, de la naissance et de la mort, tout au long d'une vie."
Après lecture on pourrait aisément le nommer "Le courage de mourir pour vivre", aussi, c'est dans le sous-titre "qu'y a-t-il d'humain dans l'homme" que nous pouvons puiser le sens de cet ouvrage.Car, qu'y a-t-il d'humain dans l'homme si ce n'est la conscience en l'homme qu'un jour il devra mourir, et ce savoir le rend peut-être humain.

À partir de la question de la finitude, l'auteur Nourit Masson-Sékiné fait le pari d'interpeller l'autre dans sa subjectivité, son imaginaire, son histoire, son expérience de vie et sa connaissance intime et profonde.
Ultime question et non des moindres parce que pour tous, aucune réponse affirmative n'est possible, aucun savoir ne peut combler l'absence."

 

Esprit et Vie n°92 Marie Pascale Gounon, 2003

"On ne peut donner un compte-rendu de ce livre car il faudrait, comme l'auteure, s'arrêter auprès de chaque personne rencontrée, avec un immense respect pour ce qu'elle est, pour ce quelle dit. C'est sur la pointe des pieds que l'on prend une leçon de vie, de simplicité, d'humilité, d'humanité. Ce livre est enrichissant et dérangeant."

copyright.jpg